En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 

PROMO

Vente en gros et demi-gros 

Appeler vite le : 06 22 86 62 24

 

Nouvelles

Pas confiance dans le “ halal industriel ”

Publié le | Mis à jour le 

Le halal dans les grandes surfaces, c’est bien d’en avoir mais c’est trop cher, estiment Ohran et Robi Djemailji, deux frères kosovars qui viennent d’ouvrir depuis trois semaines le « Balkan kebab » (halal) juste à côté de la Boucherie orientale, dans la galerie des Couronneries, à Poitiers. Le prix n’est pas le seul frein au développement du business halal dans les moyennes et grandes surfaces. Les musulmans pratiquants évoquent surtout une grande méfiance dans le respect des principes religieux. « Je n’ai pas confiance dans les grandes surfaces, soupire Karim, client de la Boucherie Orientale venu acheter de la viande hachée. Ici, je sais que c’est un musulman qui travaille et qu’il ne fait que du halal. »
La viande, qui sert notamment à confectionner la harira marocaine ou la chorba algérienne (soupe nutritive traditionnelle préparée pour la rupture du jeûne), est au cœur des préoccupations. « Dans ma famille, nous n’achetons rien dans les grandes surfaces, nous préférons nous tourner vers une petite boucherie artisanale halal », explique Imane, jeune marocaine.
« Quand les premiers rayons halal sont apparus dans les supermarchés, j’ai acheté leurs produits, il y a cinq ou six ans, je trouvais ça bien, confirme Wahiba, interne au CHU de Poitiers. Mais il y a eu beaucoup de controverses concernant notamment l’abattage à la chaîne. Les grandes surfaces cherchent la productivité à tout prix, moi je recherche la qualité. A présent, je n’achète plus rien. Tous mes proches doutent. Si je veux vraiment acheter de la viande halal, je vais chez un boucher spécialisé. »

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/pas-confiance-dans-le-halal-industriel